Utiliser les réseaux sociaux réduirait le stress des femmes

L'actualité des Médias et Réseaux Sociaux

Contrairement aux idées reçues, les réseaux sociaux ne seraient pas un facteur de stress, bien au contraire, selon les conclusions d’une nouvelle enquête américaine. Les avantages apportés par la communication sur ces réseaux seraient supérieurs au stress généré par le fameux syndrome du FOMO (fear of missing out, la phobie de rater un message, et ce que tout le monde vit virtuellement ailleurs). Ces bénéfices semblent plus marqués chez les femmes.

Les chercheurs ont analysé les témoignages de 1 800 Américains et ont utilisé un indicateur reconnu, le Perceived Stress Scale (PSC) pour déterminer leur niveau de stress.

Les résultats de l’étude révèlent tout d’abord que les hommes sont moins stressés que les femmes. Par ailleurs, celles qui sont adeptes de Facebook sont plus au courant des mauvaises nouvelles des proches que les autres femmes. Nous apprenons aussi que hommes adeptes de Facebook sont plus au courant des mauvaises nouvelles…

View original post 184 mots de plus